Pièces d’extérieur de véhicules | Nettoyage et activation de multi-matériaux complexes

Les pièces extérieures des véhicules sont aujourd’hui fabriquées à partir de combinaisons complexes de matériaux allant des ébauches métalliques sur mesure aux composés moulés en feuilles (SMC) et aux plastiques renforcés de fibres de verre (GFRP) en passant par les plastiques hybrides. Les matériaux de départ ont des qualités de surface très différentes.

La technologie de traitement du plasma est la clé pour atteindre des combinaisons de matériaux stables et finitions de surface de haute qualité avec une adhérence fiable. D'un point de vue économique et écologique, ce processus est la voie à suivre.

 

Thèmes abordés sur cette page : 

Applications réussies  Liaison d’ébauches sur mesure  Liaison de nanorevêtements antisalissures

Retouches de peinture  Démoulage pour peinture polymère  Outils pour ateliers de peinture  

Adhérence sur les poignées de porte de véhicules en plastique  Renforcement des pneus automobiles

L'application réussie du plasma Openair® sur les pièces extérieures de voitures

  • Activation de la surface avant peinture des pare-chocs en composés PP/EPDM
  • Prétraitement de surface avant peinture Openair-Plasma® de garde-boue en SMC
  • Nettoyage de précision au plasma des revêtements céramiques avant vitrage
  • Nettoyage de précision au plasma des châssis aluminium pour le collage étanche des toits ouvrants en verre
  • Revêtements antiadhésifs pour peinture polymère

 

Collage de flans soudés – adhérence fiable, la résistance structurelle, réduction de poids des composants

Les flans soudés sont des plaques métalliques en platine, qui sont fabriquées à partir de différentes couches d'épaisseurs de matériaux et de renforcements. Elles sont fournies comme produits semi-finis pour la fabrication de pièces automobiles extérieures. Ces panneaux métalliques sur mesure sont sélectivement renforcés par des couches de matériaux supplémentaires sur les zones qui seront exposées à des contraintes élevées d'usure en service. Grâce à l'utilisation de l'adhésif, un nouveau renforcement structurel est atteint.

Dans cette étape du processus, le traitement Openair-Plasma® assure une adhérence sûre des couches de matériaux. Les avantages de cette combinaison sont une réduction de poids des composants ainsi la sécurité accrue en cas de collision.

 

Liaison de nanorevêtements antisalissures

L'utilisation de nano-revêtements modernes à l'effet lotus et ultra-hydrophobes permettent de produire des surfaces antisalissures. Cependant l'inconvénient est que ces surfaces ont une très faible tension superficielle.

Différents fabricants de colles prétendent offrir des produits capables de se lier à de tels revêtements. Toutefois, ces adhésifs ne peuvent être utilisés que dans un processus étroit (température ou humidité) et ont un temps limité d'ouverture de la surface.

Le prétraitement des revêtements hydrophobes et non polaires avec Openair-Plasma® permet une activation efficace et sélective des surfaces, traduite par une adhérence à long terme. Cette méthode simple permet d'obtenir des résultats fiables avec des colles sans COV de longue durée de l'ouverture, par exemple lors du collage de joints de porte, des bandes de finitions et des plaques modèles.

 

les retouches de peinture avec plasma Openair® - une adhérence parfaite au vernis d'origine

Les systèmes de peinture pour les carrosseries se composent de plusieurs couches : couche par électrodéposition, apprêt, base et vernis. Les défauts de peinture et des inclusions de particules nécessitent de vastes procédures de retouche (masquage, ponçage, peinture).

Étant donné que le vernis d’origine (couche de finition) a une faible tension superficielle, il n’est possible de faire adhérer les nouvelles couches qu’après un prétraitement.

Le prétraitement par plasma sélectif est une alternative économique et efficace, au lieu de traiter la carrosserie de la voiture une nouvelle fois entièrement. Le procédé Openair-Plasma® de Plasmatreat peut servir pour des retouches localisées et comme prétraitement avant de peindre l’ensemble de la carrosserie. Aucune chambre basse pression n’est nécessaire avec Openair-Plasma®.

Revêtements antiadhésifs pour peinture polymère par procédé plasma basse pression

L’élimination de l’excès de poudre peut être grandement améliorée par l’application d’un revêtement antiadhésif sur les surfaces à nettoyer. Il s’agit d’appliquer une fine couche de polymère résistant à la peinture sur la surface métallique polaire (généralement de l’acier galvanisé). Ce revêtement réduit considérablement l’adhérence des peintures et des revêtements organiques. Ces revêtements antiadhésifs pour peinture peuvent être efficacement appliqués à l’aide du procédé plasma basse pression Aurora® pour offrir une grande durabilité et d’excellentes performances en matière de démoulage.

Plasmatreat s’est associé à l’Institut Fraunhofer IFAM pour développer ce type de revêtement antiadhésif pour peinture haute performance, appelé PermaCLEAN Plus®, en tant que service.

Adhérence de peinture sans égale sur les poignées de porte de véhicules en plastique

Les poignées de porte des véhicules peuvent être prétraitées efficacement par plasma atmosphérique (Openair-Plasma®) ou par le procédé plasma basse pression Aurora, selon la méthode la plus appropriée au débit requis et à la technologie de peinture spécifique utilisée.

Le prétraitement plasma atmosphérique est particulièrement bien adapté aux procédés de peinture à plat car les torches Openair-Plasma® peuvent être installées directement au-dessus de la ligne de peinture.

Si la peinture est effectuée par des robots et sur des machines de type broche-convoyeur, les poignées de porte sont souvent transportées dans la cabine de peinture par des porte-pièces. La méthode de prétraitement basse pression Aurora est bien adaptée à ce type de procédé. La surface des poignées de porte pour les plateaux complets de pièces peut être  activée de manière uniforme et fiable dans la chambre de prétraitement Aurora.

Renforcement des pneus automobiles par polyamides (treillis en Kevlar®)

Un pneu automobile se compose de la bande de roulement et du squelette du pneu. Plus de 200 matériaux différents sont utilisés dans la fabrication des pneus automobiles, notamment des huiles, de l’acier, des composés sulfurés, du Kevlar®, du polyester et jusqu’à 80 qualités différentes de caoutchouc, d’aramide, de zinc, de résine et de silice.

Pour augmenter l’indice de vitesse et la maniabilité du pneu, la bande de roulement est renforcée par du Kevlar® (aramide). Il est crucial de parvenir à un collage sûr entre le matériau de la bande de roulement et le treillis Kevlar® pour que le pneu puisse résister à des forces g élevées. Dans la production de masse, cette adhérence est favorisée par un prétraitement du treillis aramide à l’acide sulfurique caustique.

Salons et événements à venir

Découvrez le plasma de plus près lors de nos salons et événements !

Aucun évènement disponible.